Un projet, des travaux...

Création de meubles sous-vasques

Salle d'eau de la Chambre Viré-Clessé
Un haut de buffet détourné devient meuble sous-vasques.
Un haut de buffet détourné devient meuble sous-vasques.

Nous avons eu la chance d’acheter le pavillon de chasse de Max Bourguelle, une forte personnalité mais aussi un chineur invétéré. C’est donc une maison et une grange pleines de trésors que nous avons acquises.Quel luxe de pouvoir chiner chez soi, non?

Détournement d’un haut de buffet peu glamour pour la chambre Mercurey!

Nous avions 4 grandes et belles chambres d’hôtes à créer et donc il nous fallait 4 meubles sous-vasques, et oui c’est beaucoup! J’avais d’abord pensé à détourner un vieil établi et je croyais avoir eu l’idée du siècle, mais comme toujours avec l’idée du siècle, le problème c’est que d’autres l’ont déjà eu avant.

Qu’à cela ne tienne, il y avait ce haut de buffet pas franchement folichon à première vue qui nous servait de reposoir à outils et pots de peinture durant les travaux. Je l’avais dédaigné dans un premier temps puis à mieux y regarder j’ai commencé à entrevoir les possibilités qu’il aurait à offrir avec un peu d’huile de coude et d’imagination.

Quelques heures plus tard, après un peu de ponçage, de la peinture noire mate à tableau, du Siporex et un grand sceau de béton minéral, voilà le résultat. Un meuble haut qui ne nécessite pas de se courber en 2 pour se laver les dents.

Détournement d’un devant de cheminée pour la chambre Viré-Clessé

Transformation d'un devant de cheminée en meuble sous-vasques

Un devant de cheminée trouvé dans la grange pas très inspirant à priori et pourtant…

Avec un rajout en placo derrière, ce devant de cheminée va se transformer sous vos yeux en un joli meuble sous-vasques pour la chambre Viré-Clessé. Il a nécessité certes du travail mais je crois que le résultat en vaut la peine.

2 réflexions au sujet de « Création de meubles sous-vasques »

    1. Merci beaucoup Françoise,
      ça fait partie du côté très plaisant de cette création de chambre d’hôtes, tous les travaux ne sont pas forcément amusants, mais le détournement d’objet, c’est toujours gratifiant. On voit naître quelque chose de nouveau petit à petit, on est impatient et pourtant, il ne faut jamais brûler aucune étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *